Riot On the Radio !!!

Pretentieux et mechants, comme on les aime.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 0:31

Pour ceux qui ne connaissent pas, je l'ai revisionné cet apres midi et je ne m'en lasse pas

Adaptation d'un scénario de Charlie Kaufman produit par Spike Jonze, duo auquel on doit Dans La Peau de John Malkovich, Human Nature ne pouvait que laisser présager d'un film bizarre et remue-méninges. Pari à demi réussi puisque le réalisateur Michel Gondry signe une farce hirsute et bien amenée par une distribution solide mais qui s'essouffle sur la longueur.

Tim Robbins incarne Nathan Bronfman, un chercheur obsédé par les règles de la bienséance dont le projet est de "civiliser" un homme sauvage, Puff (Rhys Ifans). Patricia Arquette est Lila Jute, la compagne du scientifique, une femme dotèe d'un système pileux anormalement développé qui est partagèe entre son désir de normalité et sa vrai nature.

On l'aura compris, le film est construit autour de deux antagonismes: celui de la nature et de la civilisation que l'on retrouve chez Puff et celui de la nature humaine et du paraître qui affecte Lila. S'il est clair que Human Nature se moque ouvertement de la civilisation moderne, il n'en est pas pour autant une fable écologiste ou humaniste.

Nathan symbolise le caractère superficiel de la société moderne. Sa définition de l'homme parfait—un être érudit, cultivé et raffiné—tourne à un snobisme ennuyeux qui ne peut servir véritablement de modèle. D'un autre côté, la pirouette finale démontre aussi que l'utopisme n'est pas une solution mais plutôt un leurre pour naïfs. Loin de prôner un retour à la nature, Human Nature opte pour une adaptation au moule de la société sans pour autant gommer "L'homme des cavernes" qui sommeille en nous.

Si le film a sans aucun doute le grain de folie qui semble caractériser les scénarios de Charlie Kaufman, il n'est ni aussi cérébral ni surtout aussi original que Dans La Peau de John Malkovich. Les thèmes abordés ont déjà été traité dans des films aussi divers que L'Enfant Sauvage de Truffaut, Freaks de Tod Browning ou l'indigeste The Loss of Sexual Innocence de Mike Figgis. Le long métrage semble aussi tenter de surfer la vague actuelle des films vulgaires américains. On pense aux frères Farrelly ou à American Pie.

Human Nature pèche aussi par un ralentissement du rythme à mi-durée. Cette première réalisation de Michel Gondry, un transfuge du vidéo-clip (Bjork, Daft-Punk, Rolling Stones, IAM,...) et de la pub (Nike, Gap, Coca Cola,..) plutôt habitué à un montage rapide suivant un rythme musical, a du mal à soutenir l'intérêt du spectateur dans des moments moins "glorieux". Il réussit en fait mieux dans des scènes loufoques ou explosives.

Les quatre acteurs principaux savent quant à eux épicer un scénario déjà relevé. Leur prestation est un régal et rend les moments les plus fous jubilatoires. On ne peut qu'admirer le naturel de Patricia Arquette et Rhys Ifans qui déclinent leur lignes saugrenues dans le plus simple appareil. On saluera Arquette, une actrice américaine renommée, pour sa prise de risques aux antipodes des parcours Hollywoodiens aseptisés. Ifans que l'on avait déjà remarqué dans Notting Hill confirme quant à lui avec ce film son statut d'hurluberlu du cinéma actuel. Tim Robbins ne se prive pas non plus tandis que Miranda Otto est une parfaite fausse ingénue.

Human Nature n'est peut-être pas une totale réussite mais il mérite d'être vu pour oser dans un paysage cinématographique édulcoré.

Fred Thom




*********************************************

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND


jim carrey
kate winslet
kristen dunst
elijah wood..

Joel et Clementine ne voient plus que les mauvais côtés de leur tumultueuse histoire d'amour, au point que celle-ci fait effacer de sa mémoire toute trace de cette relation. Effondré, Joel contacte l'inventeur du procédé Lacuna, le Dr. Mierzwiak, pour qu'il extirpe également de sa mémoire tout ce qui le rattachait à Clementine. Deux techniciens, Stan et Patrick, s'installent à son domicile et se mettent à l'oeuvre, en présence de la secrétaire, Mary. Les souvenirs commencent à défiler dans la tête de Joel, des plus récents aux plus anciens, et s'envolent un à un, à jamais.
Mais en remontant le fil du temps, Joel redécouvre ce qu'il aimait depuis toujours en Clementine ? l'inaltérable magie d'un amour dont rien au monde ne devrait le priver. Luttant de toutes ses forces pour préserver ce trésor, il engage alors une bataille de la dernière chance contre Lacuna...






SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES

"- Demain t'auras disparu! La fin idéale pour cette histoire de merde!"

Gondry a réussit là où Noé a échoué. Il a su insuffler l'optimisme et une bonne dose de ce qui est magique dans la vie avec cette histoire d'amour irréversible. Quand Gaspard Noé ne savait filmer rien d'autre que la bêtise et l'aveuglement destructeur, achevant sa vision dans un cul-de-sac sombre, animal et violent, Michael Gondry préfère l'opportunité d'une seconde chance, un horizon infini et des jolis mots pour se lier. Même si "parler sans arrêt ne veut pas dire communiquer".
Pourtant cette histoire d'amour commence mal, ou trop bien. Preuve que la chose est hasardeuse, mais qu'il faut bien se lancer. Le film, dès les premiers dialogues, s'ancrent dans un constat amer du monde qui nous entoure : ni adapté aux romantiques, ni adéquats pour les rêveurs pas trop riches. Ce monde hivernal ne peut être réchauffé que par un véritable et grand amour, difficile à faire survivre avec les compromis du quotidien : comme un feu de camp qui s'éteint lentement tout au long de la nuit glacée si l'on ne veille pas au grain. La Saint Valentin n'existe, ici, que pour les vendeurs de carte, et permet de foutre en l'air la moitié des célibataires. Un timide introverti et dépressif comme le personnage de Jim Carrey (dans ce registre, il est vraiment très bien) n'y a donc pas sa place.
Le mal d'être aimé a rarement été aussi visible, aussi bien vu. Il faut qu'il rencontre une Kate Winslet replète pour s'y sentir mieux. Mais voilà, la survivante du Titanic (évidemment sous employée depuis) change de vie et d'idées comme de couleurs de cheveux, entre maniaquerie et indécision permanente. A ces petits détails, le duo Gondry-Kaufmann installe un univers à la fois banal et singulier (à l'image de leur sujet), original et conforme à la réalité.
De ce lavage de cerveau, le cinéaste retient à son initiation amoureuse pour tirer une belle leçon de vie : la douleur, la souffrance, les erreurs ne sont pas indissociables des événements plus joyeux. Il n'y a pas d'amour heureux et la mélancolie envahit ces esprits poétiques. L'entreprise de démolition de la mémoire aura raison de tout, sauf de l'essentiel : le déclic, l'alchimie, ce putain de désir qui fait que deux êtres se trouvent bien ensemble, par delà les apparences ou les clivages.
Mais à l'instar de tous les scénarii écrits par Kaufman, Eternal Sunshine devient confus (il faudra attendre la fin pour être certain de bien comprendre la chronologie des événements) et se relâche. A contrario d'Adaptation ou de Being John Malkovich, c'est le milieu du film qui pêche, et non la fin. Piégé, as usual, par son concept narratif, Kaufman survole une grande partie de l'histoire d'A comme on zappe d'une scène à l'autre, pour s'arrêter sur les meilleurs extraits de cette vie sentimentale, comme une compilation, un best of qui dénature un peu l'intensité recherchée. Visuellement, on y perd en efficacité. Côté émotions, on est embrouillés. Bref, on regarde, halluciné, mais pas emporté.
Ozon avait résumé une histoire d'amour en cinq étapes décisives. Gondry préfère synthétiser avec quelques accélérations de multiples souvenirs, tous symboliques, naviguant entre cliché et inconscient. Nous ne faisons que feuilleter un album de souvenirs. Pour se sauver de ce mauvais pas, Gondry bifurque vers des histoires parallèles, qui hélas, n'apportent rien, si ce n'est un certain fatalisme... Nous sommes ainsi distraits, mais pas forcément divertis. Dans cette ville inventée avec une librairie pour seul lieu de rencontre, ou sur cette plage isolée, parfait endroit pour rassembler deux tourtereaux, Gondry imagine un espace "américain", virtuel. Nous sommes dans un deuxième monde. On lui efface sa mémoire comme on efface un disque dur... Il y aura d'ailleurs un bug dans le process : la vie.
Une vie compliquée avec une écriture expérimentale où le cinéma atteint ses limites. Le spectateur, largué, sera finalement soulagé par le message (la morale?). Le contraste est marquant car simpliste. Leur regard sur le monde, sur l'humain demeure magnifique. On s'identifie naturellement à ce couple déchiré. Les auteurs nous prennent finalement la tête pour mieux nous faire voir l'inutilité de ces obstacles créés par nos propres névroses. Pour vivre son amour, vivons-le librement : tout simplement?
Mais ce serait faire fi des rêves, des émotions, des fantasmes, de nos souvenirs et du subconscient. Cet ensemble nous dévie de cette ligne droite et claire; et notre promenade dans l'esprit de Carrey nous permet d'entrevoir à quel point nous pouvons être dépassés par notre propre cerveau, capable du pire comme du meilleur.
Audacieux, mais déséquilibré, Eternal Sunshine prouve que Kaufman est un des rares scénaristes à construire des passerelles entre la psychologie, la littérature égocentrique et une observation humaine et sociale. Un cinéma très contemporain à hauteur d'homme (même quand celui-ci est un bébé). Ca aurait peut-être mérité un traitement moins tortueux. Il manque cet emballement propre aux "trips" intérieurs. Un voyage dont on se demande comment il va finir, même à la fin.

- Vincy

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr


Dernière édition par le Sam 25 Fév - 13:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
cannelle
le pouik pouik enchanté
avatar

Nombre de messages : 369
Age : 32
Localisation : alsace
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 0:35

ah oui j'en avais entendu parler mais j'l'ai jamais vu..faudra que je remédie à ça il a l'air bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:14

Ca fait longtps que je veux le voir ... pas réussi à le choper Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:20

ah ouais, merde c'est con je l'avais sur l'autre pc :/

je suis fana de ryhs ifans (oops l'orthographe) il joue vraiment super bien pis il est mega sex avec ses pwals

:lue!:

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr


Dernière édition par le Lun 2 Jan - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
cannelle
le pouik pouik enchanté
avatar

Nombre de messages : 369
Age : 32
Localisation : alsace
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:21

j'adooore! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:23

N'empêche son autre film : eternal sunshine of the spotless mind est TERRIBLE ! Enfin j'ai trouvé ça tout en fait : drôle, émouvant ... BEAU malgré le peu d'admiration pour Jim Carrey Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
le pouik pouik enchanté
avatar

Nombre de messages : 369
Age : 32
Localisation : alsace
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:24

ah j'l'ai pas vu celui là..ça parle de quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:27

allez spiral fais nous un autre topic GONDRY ^^ Mad

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:28

Un couple qui se sépare, le mec (Carrey) ne supporte plus de penser tout le tps à son ex (fille de Titanic Laughing) et demande à ce qu'on lui efface toute sa mémoire qui contient des souvenirs d'elle. Puis en fait au fur et à mesure du truc il regrette ... de perdre les beaux moments ...

C vraiment beau oué, rien à voir avec les cmédies romantik à 2 balles qui foisonnent ds nos cinémas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cléa
hamster sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 32
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:54

spiral a écrit:
BEAU malgré le peu d'admiration pour Jim Carrey Evil or Very Mad

Ben justement ! Moi non plus d'habitude j'aime pas trop Jim Carrey, mais dans ce film il est étonnant. Pour une fois qu'il ne fait pas le clown... ça fait bizarre de le voir intepréter un personnage mélancolique, mais c'est très réussi je trouve

En tout cas littlefrog, il FAUT que tu voies ce film, il est génial (traitez moi de nunuche si vous voulez, mais à chaque fois j'ai envie de chialer à la fin)


Dernière édition par le Lun 2 Jan - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran
Invité



MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:56

cléa a écrit:
Pour une fois qu'il ne fait pas le clown... ça fait bizarre de le voir intepréter un personnage mélancolique, mais c'est très réussi je trouve
.... on appelle ça : un "acteur" !!
C'est à ça que servent les cours de comédie.
Revenir en haut Aller en bas
cléa
hamster sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 32
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:58

Il n'empèche que certains acteurs restent souvent prisonniers d'un seul type de personnages, soit parce qu'on leur propose que ça, soit parce qu'ils savent rien faire d'autre

na
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 1:59

j'aime beaucoup jim carrey , abvez vous vu man on the moon ?

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr


Dernière édition par le Lun 2 Jan - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
Ran
Invité



MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 2:02

Excellent, Man on the moon !


Et Carrey n'était déjà plus considéré comme un comique pur depuis The Truman Show.
Revenir en haut Aller en bas
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 2:05

oui pis de tt façon j'adore ses films comiques, surtout fou d'irene ^^

à ceux qui considerent carrey comme un guignol, je leur dit d'enlever l'enorme truc coincé dans leur fesses, ce mec est un acteur de genie !

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
Ran
Invité



MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 2:08

°chav° a écrit:
à ceux qui considerent carrey comme un guignol, je leur dit d'enlever l'enorme truc coincé dans leur fesses, ce mec est un acteur de genie !
en référence à fou d'Irène, je présume ^^
Revenir en haut Aller en bas
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 2:10

exactement Laughing

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 2:19

Ben moi j'étais pas fan de lui, mais je suis tombée sous le charme ds ce film particulierement. Et je n'ai pas les fesses coincées Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi
Vaporizer


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 2 Jan - 3:26

Faut que tu fasse un tour sur les NewsG.

Souvent des screeners mais en cherchant bien et en GUEULANT (J'PARLE POUR MOI Rolling Eyes )

On trouve ce qu'on veut et même plus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Ven 6 Jan - 0:14

C'est Gondry qui va faire le prochain clip des White Stripes. Voila, c'est tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siomak
apprenti Pez


Nombre de messages : 74
Localisation : Lille
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Dim 29 Jan - 5:52

J'ai vu tous les Gondry, ce type est un génie!
Son prochain sortira en novembre (devait sortir en février, il a été repoussé...), un film français cette fois, avec Alain Chabat (rôle secondaire pour lui) et Charlotte Gainsbourg, il s'appellera "The Science of Sleep", rien que le titre donne envie, connaissant le réalisateur ^^

Sinon, Human Nature, très drôle, très intelligent, j'ai beaucoup aimé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexia
Corky
avatar

Nombre de messages : 1319
Age : 29
Localisation : lyon.
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Dim 29 Jan - 12:45

ouiii ce film je VEUX aller le voir ça fais trois cents ans qu'ils nous en parlent et pis ça sort pas c'est nul... en novembre c'est dans longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackblackfox.tumblr.com/
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Sam 25 Fév - 13:31

Je UP ce topic, j'ai rajouté un truc sur eternal sunshine, flemme de separer en 2 topics pis vu qu'on en parle dejà
BREF Laughing

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
Ran
Invité



MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Sam 4 Mar - 2:37

Ca y est, j'ai enfin vu Eternal sunshine...

Et comme dans toutes les belles histoires, le dénouement est accessoire (surtout qu'on le voit venir je trouve) et c'est tout le cheminement qui est plus intéressant et plus beau Mad
Je connaissais que le Gondry clipper, et j'aime bien ce qu'il fait en film (et j'ai apprécié le travail sur la musique...)

merci chav Mad
Revenir en haut Aller en bas
Tieffelin
Goldmember
avatar

Nombre de messages : 2865
Age : 38
Localisation : Groupe sanguin B- et vous ?
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   Lun 6 Mar - 11:06

J'adore Jim Carrey et j'ai vraiment accroché ce film. D'ailleurs je voudrais prouver à ma mère que Jim Carrey c'est pas seulement des mimiques et des conneries Mad
Bref, je vous le conseille fortement, sans rien vous raconter ^^
Je l'ai trouvé génial Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind   

Revenir en haut Aller en bas
 
[GONDRY} Human nature/ Eternal sunshine of the spotless mind
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eternal Sunshine of the spotless mind de Michel Gondry
» "The eternal sunshine of a spotless mind"
» Eternal Sunshine of the Spotless Mind
» The eternal sunshine of a spotless mind
» Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Riot On the Radio !!! :: ? ! Culture ? ! :: Ciné-
Sauter vers: