Riot On the Radio !!!

Pretentieux et mechants, comme on les aime.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lyrics

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Lyrics   Ven 13 Jan - 17:54

Postez nous vos paroles de chanson préférées . . .

LEONARD COHEN - "Chelsea Hotel #2"


I remember you well in the Chelsea Hotel,
you were talking so brave and so sweet,
giving me head on the unmade bed,
while the limousines wait in the street.
Those were the reasons and that was New York,
we were running for the money and the flesh.
And that was called love for the workers in song
probably still is for those of them left.
Ah but you got away, didn't you babe,
you just turned your back on the crowd,
you got away, I never once heard you say,
I need you, I don't need you,
I need you, I don't need you
and all of that jiving around.

I remember you well in the Chelsea Hotel
you were famous, your heart was a legend.
You told me again you preferred handsome men
but for me you would make an exception.
And clenching your fist for the ones like us
who are oppressed by the figures of beauty,
you fixed yourself, you said, "Well never mind,
we are ugly but we have the music."

And then you got away, didn't you babe...

I don't mean to suggest that I loved you the best,
I can't keep track of each fallen robin.
I remember you well in the Chelsea Hotel,
that's all, I don't even think of you that often.


Une des chansons les plus parfaites au monde . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 22:49

Sonic Youth - JC

always cost a pair of hose - spaces pressed together rose
arms around each others back - you know that I liked you Jack
and all the other boys who pose - a silent dance in the woods
in the suburb light is shown - another can of Coca Cola
don't you ever call me Mom - freckled dancing in the plan
and air so thin it weighs a ton - you can see as far as fun
you're nothing but a history - a second here and then you're gone
quicksand, quicksand all around - turn the corner just beyond
the shadows move and change the groove - and something tells me not to brood
turning room and that's a show - you're walking through my heart once more
don't forget to close the door - I'm not certain of what you found
all the men want a charming whore - like a crown fortunes
sunny skies and angels bleed - falling down upon my knees
that wasn't how it's supposed to be - clear blue eyes, justice tries
the wind is busy blowing dizzy - you're dreams were shot like a star
exploding in a mind somewhere - doing something on a dare
pulling a trigger like breathing air - a sunkissed boy that gave no thought
to what he'd made while others sake

ocean spreads a candle sand - it's dripping in my hand, you're dead
little brother reminding me - the moments tick forever true
you can see as far as him - don't you know the shape I'm in
you're walking through my heart once more - don't forget to close the door


Chanson que le groupe a écrit après le meurtre de leur ami Jack Cole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callie
Déteste les Mimes
avatar

Nombre de messages : 2453
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 22:56

Ma chanson anti déprime dont j'ai bien besoin ce soir

Les Fatals Picards - La Ferme


Bonjour les enfants, c'est l'ami Rémi avec vous, et nous allons faire une chanson qui s'appelle : « La Ferme »

# Intro #

D'abord il y a Hector le castor, et Edouard le canard,
Et José le sanglier, et Charlotte la marmotte,
Et Mireille l'abeille, et Léon le frelon,
Et Fédor le porc, et Tonio le blaireau.

Ils se réunissent et décident d'aller chercher des amis pour se rendre à leur rendez-vous. Ils rencontrent..

Yvan le hareng, et Edgar le couguar,
Et Fidèle la sauterelle, et Firmin le lémurien,
Et Ginette la mouette, et Manon l'espadon,
Et Yvon le saumon, et Mario le bulot.

Et en chemin ils rencontrent aussi pleins d'autres amis !

Lulu le zébu, et Idir le tapir,
Et Dédé la galinette cendrée, et Salomon le cochon,
Et Jean-Marc la carpe, et Théo le cabillaud,
Et Pascal le chacal, et Sophie le canari.

Et avec tous ses amis, ils rencontrent un autre groupe d'animaux qui se rendent au même endroit, mais quel hasard !!

Il y a Jean-Pascal l'orignal, et Loïc le lombric,
Et Nicolas le koala, et Chloé l'araignée,
Et Ali le ouistiti, et Hector l'alligator,
Et Hubert le cocker, et Raoul le pitt bull.

Mais il y a aussi..

Armand l'éléphant, et Bernard le balbuzard,
Et Géraldine le cygne, et Damien le requin,
Et Arnaud le chameau, et Cécile le mandrill,
Et Eric le porc-épic, et Eric le nasique.

Hey vas-y ! Tsé c'est quoi s'bouffon, il a l'même prénom qu'moi là ??!
On s'en fout, c'est une chanson.
Oh nan, moi j'suis pas d'accord, tsé qu'y'a embrouille là gros naze et tout, c'est quoi qu'y'a l'même prénom !
Comment ça « gros naze » ? Tu t'fous de mon espèce là c'est ça ??
Ouais, elle est naze ta 'zik, nasique, style t'es gros naze, t'es nasique, t'es..
Bon c'est bon là, vos gueules les animaux maint'nant hein ! Bon, on en était où ? Ah oui..

Et il y a Louis le grizzly, et Augustin le lamantin,
Et Sylvie le choati, et Virginie le diable de Tasmanie,
Et Herbert le dromadaire, et Aurélie l'okapi,
Et Bertrand le fou d'bassan, et Laurette la vachette.

Ils ont aussi avec eux des animaux moins sympathiques qui ne mériteraient pas d'exister si le monde était parfait.

Il y a Edith le trilobite, et Noémie la bactérie,
Et Hervé le bousier, et Agathe la blatte,
Et Fernande le scolopendre, et Chantal la mygale,
Et Annabelle le bretel, et Le Pen la hyène.

Mais peu importe, ils convainquent tous ses animaux de se rendre à leur rendez-vous commun, et ils reprennent la route, et ils croisent à nouveau..

Pierrot le manchot, et Nono le bigorneau,
Et Alix l'onyx, et Loïc le basilic,
Et puis Flore le butor, et Chantal le narval,
Et Alexandre la salamandre, et Donald le canard.

Ainsi que..

Julie la souris, et Cindy la sardine,
Esteban le petit âne, et Vincent le caïman,
Et Omar le homard, et Ninon l'esturgeon,
Et Samson le bison, et Raymond le gros con.

Y'a même..

Anne la banane, et Edith la mite,
Et François le ver à soi, et Maximilien l'acarien,
Et Boris la génisse, et Phélibé la mouche tsé-tsé,
Et Dona le boa, et Rocky le poisson-scie.

Et ils se lancent dans un bras de fer acharné, mais finalement Rocky bat l'boa, mais nous nous égarons ! Et nous oublions nos autres amis..

Véronica l'anaconda, et Irène la murène,
Et Milou le hibou, et Polo le corbeau,
Et Muriel l'hermine, et Bernard l'hermite,
Et Anémone l'anémone, et Sergio l'italien.

Oh ! Mais regardez là les enfants, cachés dans les fourrés, il y a aussi..

Angèle la tourterelle, et Arlette la levrette,
Et Arthur le silure, et Didier le bourdon,
Et Alexis l'otarie, et puis Rock le phoque,
Et Annette la crevette, et le loup c'est le loup.

Oui c'est moi.
Et c'n'est pas finit ! Car il y a..

Béa l'aoûtat, et Alban le poisson,
Et Richard le lézard, et Alain le pangolin,
Et René le fourmilier, Samantha Fox le springbok,
Et Olaf la girafe, et Quentin la pomme de pin..

AAAAAAH !! Putain !! Une pomme de pin qui marche !!...
..ah mais non, c'est parce que dessous il y a..

Coralie la fourmi, et Michaelschenker le scorpion,
Et Yolande la limande, et Camille le gorille,
Et Conan la barbare, et puis Suze la méduse,
Et Colin le colin, et Bernard l'oiseau.

..ah merde, il s'est tiré.. Heureusement qu'il reste..

Yvette la belette, et Albin le lapin,
Et Marthe la marte, et Jean-Seb la microseb,
Et Loana le puma, et Isabelle la coccinelle,
Et Matthieu Lelieu, et Léo l'escargot.

Mais dépêche toi Léo. Et ils repartent tous ensemble et ils arrivent chez..

Gunther le chasseur !...

euh.. ah bonjour monsieur Gunther.. euh..mmm.. non non vous dérangez pas, on cherche la.. sortie n°22 du payage de l'autoroute.. vous ne l'auriez pas vu par hasard ?.. et sinon vous vendez des timbres ?.. et.. et sinon vous aimez les marionnettes ??..non parce qu'on doit.. ben on va y aller, parce qu'on doit encore passer chez..

Aline la zibeline, et puis Rose le flamand rose,
Et Muriel l'hirondelle, et Aglaé le bélier,
Et Anouck le bouc, et Conrad la dorade,
Et Edmond le pladon, et Eric le porc-épic.

.. mais c'est pas vrai, t'es encore là toi ? Mais t'es déjà passé ! On en passe qu'une seule fois par chanson !
Hein ?? Quoi ?! Moi j'suis déjà.. Qu'est-ce tu m'embrouilles là ! Moi j'suis d'jà passé ? Eric le porc-épic est déjà passé ?? Arrête ! J'suis jamais passé !!
Bon, bon ça va. Benfaut pas qu'on traîne, il faut qu'on aille voir aussi..

Marion le hérisson, et Agnès l'ânesse,
Et Babette la chouette, et Claire le renard polaire,
Et Gildas la limace, et Anice le portugais,
Et Julien le dalmatien, et Flipper le dauphin.

Et si jamais il nous restait du temps, mais bon là vraiment j'en doute, il faudrait qu'on passe voir aussi..

Bérengère le protozoaire, et Carlos l'albatros,
Et Abdul la moule, et Barnabé le scarabée,
Et Riton le raton, et Théophile la drosophile,
Et Caissedépargne l'écureuil, et Francis Huster le mauvais acteur.

Les enfants ? Les enfants, revenez les enfants, la chanson n'est pas terminée hein, on a pas encore fait le refrain là encore !
Mais c'est toujours pareil avec les enfants, ils sont impatients. Ils ont d'énormes problèmes de concentration vos enfants. J'imagine même pas s'ils devaient écouter quelque chose de pénible ! Ah vous allez voir plus tard dans la vie il faudra être plus patient les enfants.
Bon, j'en étais où moi ? ..je sais plus là. Oh vous m'avez.. oh y m'ont.. rhaa.. y m'ont fait rater..
Ben ben je vais reprendre depuis le début, je crois que c'est plus simple !
Je fais pas l'intro, comme ça on gagne du temps.

D'abord il y a Hector le castor, et Edouard le canard,
Et José le sanglier, et Charlotte la marmotte,
Et Mireille l'abeille, et Léon le frelon,
Et Fédor le porc, et Tonio le blaireau.

Ils se réunissent et décident d'aller voir.. 'fin leurs amis parce que, bon, d't'façon faut bien qu'y z'y aillent. Mais bon, sur la route ils rencontrent..

Yvan le hareng ..enfin ça m'étonnerai parce qu'un hareng sur une route.. enfin bon tant pis, c'est pas grave, c'est pour les enfants de toutes manière, on s'en fout.
Yvan le hareng, et Edgar le couguar,
Et Fidèle la sauterelle, et Firmin le lémurien,
Et Ginette la mouette, et Manon l'espadon,
Et Yvon le saumon, et Mario le bulot.

Et en chemin ils rencontrent encore pleins d'autres amis ! putain c'est trop cool..

Il y a Norbert l'ours polaire, et Laurent l'orang-outang,
Et Olivier le fox terrier, et Gaétan le flétan,
Et Herbert le phacochère, et Hugo l'asticot,
Et Hubert la panthère, et Loulou le kangourou.

Mais c'n'est pas finit ! Car ils rencontrent aussi..

Lulu le zébu, et Idir le tapir,
Et Dédé la galinette cendrée, et Salomon le cochon,
Et Jean-Marc la carpe, et Théo le cabillaud,
Et Pascal le chacal, et Sophie le canari.

Et avec tous ces nouveaux amis, comme j'en ai plein là ce soir, ils rencontrent un autre groupe d'animaux. Si, c'est possible ! Et y s'rendent au même endroit. ..pas là en tout cas, parce que putain, y'a personne..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 22:58

Bon, comment faire un topic sur les lyrics sans pour parler du plus grand songwritter de tous les temps et de son plus grand projet (Je parle de Lou Reed et du Velvet Underground)

I'll Be Your Mirror

I'll be your mirror
Reflect what you are, in case you don't know
I'll be the wind, the rain and the sunset
The light on your door to show that you're home

When you think the night has seen your mind
That inside you're twisted and unkind
Let me stand to show that you are blind
Please put down your hands
'Cause I see you

I find it hard to believe you don't know
The beauty you are
But if you don't let me be your eyes
A hand in your darkness, so you won't be afraid

When you think the night has seen your mind
That inside you're twisted and unkind
Let me stand to show that you are blind
Please put down your hands
'Cause I see you

I'll be your mirror
(reflect what you are)


**********

Candy Says


(Verse)
Candy says I've come to hate my body
and all that it requires in this world
Candy says I'd like to know completely
what others so discreetly talk about

(Chorus)
I'm gonna watch the blue birds fly over my shoulder
I'm gonna watch them pass me by
Maybe when I'm older
What do you think I'd see
If I could walk away from me

(Verse)
Candy says I hate the quiet places
that cause the smallest taste of what will be
Candy says I hate the big decisions
that cause endless revisions in my mind

(Chorus)
I'm gonna watch the blue birds fly over my shoulder
I'm gonna watch them pass me by
Maybe when I'm older
What do you think I'd see
If I could walk away from me


***********

After Hours

One, two, three
If you close the door
The night could last forever
Leave the sunshine out
And say hello to never

All the people are dancing
And they’re having such fun
I wish it could happen to me

But if you close the door
I’d never have to see the day again

If you close the door
The night could last forever
Leave the wine-glass out
And drink a toast to never

Oh, someday I know
Someone will look into my eyes
And say hello
You’re my very special one

But if you close the door
I’d never have to see the day again

Dark party bars, shiny cadillac cars
And the people on subways and trains
Looking gray in the rain, as they stand disarrayed
Oh, but people look well in the dark

And if you close the door
The night could last forever
Leave the sunshine out
And say hello to never

All the people are dancing
And they’re having such fun
I wish it could happen to me

Cause if you close the door
I’d never have to see the day again
I’d never have to see the day again, once more
I’d never have to see the day again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexia
Corky
avatar

Nombre de messages : 1319
Age : 29
Localisation : lyon.
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 23:04

Callie a écrit:
Et Dédé la galinette cendrée

uhuhuh (en plus ça existe même pas c'est bestioles là... publicité mensongère? Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackblackfox.tumblr.com/
Callie
Déteste les Mimes
avatar

Nombre de messages : 2453
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 23:09

Si tu lis toutes les paroles tu vas voir que y a pas que Dédé qui pose problème Very Happy

Bernard l'oiseau, ah non il s'est tiré (ah ah ah vous vous rappelez du Mr qui faisait la cuisine et qui s'est suicidé ?)

Enfin bref faut entendre la musique pour comprendre toute la merveillosité de cette musique. Je l'envoie à qui veut Very Happy elle est dure à chopper sur le net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexia
Corky
avatar

Nombre de messages : 1319
Age : 29
Localisation : lyon.
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 23:12

ouais j'ai lu en entier (quel courage! je m'épatate moi-même!) et j'ai pas mal rigolé pour bernard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackblackfox.tumblr.com/
Callie
Déteste les Mimes
avatar

Nombre de messages : 2453
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 23:24

Non le coup de Bernard c'est le seul que je trouve de mauvais goût, sinon je reste fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexia
Corky
avatar

Nombre de messages : 1319
Age : 29
Localisation : lyon.
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Ven 13 Jan - 23:39

Callie a écrit:
Non le coup de Bernard c'est le seul que je trouve de mauvais goût, sinon je reste fan

c'est pas du mauvais gout c'est juste un peu violent... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackblackfox.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lyrics   Sam 14 Jan - 22:20

Devant ma nuque de Fredo Roman (Non Stop: http://www.devantmanuque.com/)

(euh j'vous préviens les paroles sont assez 'dures')

Je paranoye je perds un œil
Dans le cœur de ma vie
Ma tête tourne pour mordre ma nuque
Ils ont retourné mon bureau pour se branler derrière mon dos
Je ressemble à un portrait robot
Shampooing aux amphétamines
Dentifrice à la caféine
Les nains prennent leur bain dans le bidet
Au dessus du lavabo le cyclope me fait un clin d’œil
Le journal de 13h se termine par la naissance d’un panda
Pendant ce temps là des milliardaires poursuivent le printemps en avion
Invincibles comme la mort
L’élite, le gotha, le gratin accouchent en levrette
L’amnésie retrouve la mémoire en enfonçant ses doigts dans une prise
Crachats de coups de boule
Chewing gum à l’aluminium
Je tire sur les ficelles qui sortent de mes oreilles
Et je me fais péter la tête comme un Mammouth

Je suis pas dingue je suis vigilant
Quand je dors je ronfle pas je grince des dents

Une alarme sonne toutes les trois secondes et s’arrête uniquement en cas d’intrusion
Une chaise qu’on retire quand on s’assoit
Addition de soustractions
Mémoire sans tain
Mes ongles poussent plus vite
J’ai tellement pleuré que les pompiers sont venus me chercher en barque
Brandade de sirènes
Epine dorsale cassée
J’aurais pas du choisir mes amis avec un annuaire et des fléchettes
Je tremble comme une araignée qui brûle
Je me réincarne en avalanche pour pleurer dans la mer
Voyage dans une cage
Je sue mon sang dans un radiateur froid
Aussi maffré qu’un albinos
Allaité à un cancer du sein
Quand je vais chez mes parents c’est comme si je me retrouvais dans un service après vente
Je renifle en reculant, je respire entre mes dents
Je baisse le rideau en remontant ma braguette

Je suis pas dingue je suis vigilant
Quand je dors je ronfle pas je grince des dents
Revenir en haut Aller en bas
Bidi
Pétasse
avatar

Nombre de messages : 3418
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Dim 15 Jan - 0:00

Je voudrais pas crever
Avant d'avoir connu
Les chiens noirs du Mexique
Qui dorment sans rêver
Les singes à cul nu
Dévoreurs de tropiques
Les araignées d'argent
Au nid truffé de bulles
Je voudrais pas crever
Sans savoir si la lune
Sous son faux air de thune
A un coté pointu
Si le soleil est froid
Si les quatre saisons
Ne sont vraiment que quatre
Sans avoir essayé
De porter une robe
Sur les grands boulevards
Sans avoir regardé
Dans un regard d'égout
Sans avoir mis mon zobe
Dans des coinstots bizarres
Je voudrais pas finir
Sans connaître la lèpre
Ou les sept maladies
Qu'on attrape là-bas
Le bon ni le mauvais
Ne me feraient de peine
Si si si je savais
Que j'en aurai l'étrenne
Et il y a z aussi
Tout ce que je connais
Tout ce que j'apprécie
Que je sais qui me plaît
Le fond vert de la mer
Où valsent les brins d'algues
Sur le sable ondulé
L'herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L'odeur des conifères
Et les baisers de celle
Que ceci que cela
La belle que voilà
Mon Ourson, l'Ursula
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir usé
Sa bouche avec ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J'en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux
Je voudrais pas mourir
Sans qu'on ait inventé
Les roses éternelles
La journée de deux heures
La mer à la montagne
La montagne à la mer
La fin de la douleur
Les journaux en couleur
Tous les enfants contents
Et tant de trucs encore
Qui dorment dans les crânes
Des géniaux ingénieurs
Des jardiniers joviaux
Des soucieux socialistes
Des urbains urbanistes
Et des pensifs penseurs
Tant de choses à voir
A voir et à z-entendre
Tant de temps à attendre
A chercher dans le noir

Et moi je vois la fin
Qui grouille et qui s'amène
Avec sa gueule moche
Et qui m'ouvre ses bras
De grenouille bancroche

Je voudrais pas crever
Non monsieur non madame
Avant d'avoir tâté
Le goût qui me tourmente
Le goût qu'est le plus fort
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir goûté
La saveur de la mort...

Boris Vian




:lue!: :lue!: :lue!: :lue!: :lue!: :lue!: :lue!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexia
Corky
avatar

Nombre de messages : 1319
Age : 29
Localisation : lyon.
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Dim 15 Jan - 0:20

c'est maguenifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackblackfox.tumblr.com/
Ran
Invité



MessageSujet: Re: Lyrics   Dim 15 Jan - 19:11

Les fesses des Frères Jacques

C'est pas super simple à retranscrire, j'espère que vous saisirez que c'est un dialogue ; entre *...* c'est les choeurs ^^
Et c'est très drôle (mais ça rend moins bien sans la musique, forcément)




Dans le cadre du marché commun agricole, j’aimerais vous entretenir d’un sujet qui me tiens particulièrement à cœur..
*les fesses, les fesses, les fesses, les feeeesssses ! Les fesses les fesses les fesses les fesses*
Qu’est que vous racontez là ?
* Les fesseslesfesseslesfesses les fesses*
Êtes-vous donc tombé si bas que ça ?
*Ouiii*
Où ça ?
*Sur les fesses*

Chais pas si vous avez r’marqué, on dirait que d’puis que’ques années, tout ce donc on entend parler c’eeesstt :

*Les fesses –les fesses ……….*

Yen a des rondes, yen a des plates, yen a des fermes yen a des flasques. *les fesses ,les fesses*
Yen a des grosses, des p’tites carrées, yen a pour s’asseoir d’autres pour s’amuser. *les fesses ,les fesses*
Yen a des bassses des déprimées, et yen a d’la haute société. *les fesses ,les fesses*
Yen a des belles à regarder, yen a qui sont à éviter mais qu’on les aime qu’on les aime pas, s’yen avait pas on s’rait pas là ! *les fesses ,les fesses Les feeeeessses !*

Bon ben v’la une choses de réglée, hein. Si on leur parle pas des fesses au moins une fois par jour, ya rien n’a en tirer de ces gars là ! Allez passons à un autre sujet !

*les fesses, les fesses, les fesses, les feeeesssses ! Les fesses les fesses les fesses les fesses*
Vous n’allez tout de même pas recommencer ?
* Les fesseslesfesseslesfesses les fesses*
Seriez pas obsédés des fois ?
*Noon*
Alors où est-ce qu’on s’envole ?
*Vers les feeeeeesssses !*

Ya-t-y rien qu’à ça qu’vous pensez ? *oui* Ya-t-y pas au’chose que vous aimez, de quoi on pourrait parler ?

*Les fesses –les fesses ……….*

Yen a des droites, yen a des larges, y en a même des qui sont en marge. *les fesses ,les fesses*
Yen a qu’on aime yen a qu’on tape, yen a qui qui brule toutes les étapes. *les fesses ,les fesses*
Yen a qui voudrait en avoir plus, d’autres qui passent pas mais c’est tout juste *les fesses ,les fesses*
Ya pour la ville, ya pour le sport d’autres qui passent la douane sans passeport mais qu’on les aime qu’on les aime pas, s’yen avait pas on s’rait pas là ! *les fesses ,les fesses Les feeeeessses !*

D’accord arrêter ça commence à bien faire ! Ca va bien cinq minutes mais le monde en est écoeuré des fesses. Alors passons à un autre sujet, on n’en parle plus !

*Oh voyons…*
On a assez dit, on a assez vu ! Si c’était qu’moi on n’en parl’rait plus ! Là j’commence à en avoir plein
*Les fesses –les fesses ……….*


Yen a des mauves, yen a des roses, Rien qu’à les voir, ça fait que’que choses. *les fesses ,les fesses*
Yen a des dures, yen a des molles, yen a beaucoup de p’tites fofolles. *les fesses ,les fesses*
Yen a vraiment de toutes les sortes, yen a qui tombent pour qu’on les porte. *les fesses ,les fesses*
Ya des timides, des effrontées, d’autres qui vous r’garde l’air étonné mais qu’on les aime qu’on les aime pas, s’yen avait pas on s’rait pas là ! *les fesses ,les fesses Les feeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeessssssssssssses !*


Edit : paroles de Yvon Deschamps


Dernière édition par le Ven 20 Jan - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ludi
Master Pez carié
avatar

Nombre de messages : 2532
Age : 33
Localisation : Yvelines (78 yo...)
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Dim 15 Jan - 20:08

chuis fan Laughing

Callie, vive toi! Quelqu'un qui connait, enfin! (j'adore la musique... et le passage "les enfants, non mais ça vous interesse pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyro
Zombifié
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : Dans la nuit, dans le vent et dans la froidure
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Mar 17 Jan - 14:10

Laughing Les fatals picards je connais aussi. Faudra que je retrouve cette belle chanson!!
Sinon celle sur Goldorak est pas mal non plus :

Goldorak est mort


La calendre est super enfoncée, et la peinture a bien morflé,
Le moteur gauche s'est fait la malle. On dirait un kart à pédales !
Comment j'vais dire ça à papa, au centre ils voudront plus de moi,
Le rétro gauche est tout pété, et les planitrons sont tombés.

Oh putain Goldorak est mort
Impossible de le r'démarrer
Alala Goldorack est mort
C'est sûr mon père il va me tuer !
Il faut que j'arrive à joindre Alkor.
Je crois que le delco est pété
Allez, des couilles, j'suis le prince d'Euphor
Je vais quand même pas me mettre à chialer !

Je me revois bien sortir d'la boîte, après sur la p'tite route je déboîte,
J'ai vu débouler le lapin, j'ai lancé les fulguro-poings !
Pourtant c'était bien au Xenon, Venusia était trop canon
Elle s'est cassée avec Bioman, et maintenant j'me prend un platane !!

Et voilà Goldorak est mort
Impossible de le r'démarrer
et ben ouais Goldorack est mort
C'est sûr mon père il va me tuer.
Comment je m'ai mangé le rebord
Et le rail de sécurité !
Sans dec je préfèrerai être mort
Au contrôle technique là c'est rapé..

Madame, pardon de vous déranger, est-ce que je pourrais téléphoner ?
Oui, je sais, je suis habillé marrant..., Pour le Japon je fais le 01 devant ?
Allo papa j'ai un pépin. Je suis entre Tergnier et Amiens,
Je sais j'ai pas pris mon portable.. ah ok il est sur la table.

Ecoute papa, il faut que j'te dise.
Oui, je sais, j'ai pas pris ma carte grise...
Bon y a des trucs plus importants !
Putain, c'est bon, passe-moi maman !!
Quoi.. j'ai jamais eu d'maman ?
Mais tu m'l'avais pas dit avant ...
Je croyais que tu m'cachais ma mère
Parce que c'était le grand stratéguerre.

Et voilà Goldorak est mort
Impossible de le r'démarrer
Et ben ouais Goldorak est mort
Il te reste du câble à remorquer ?
C'est bon me traite pas de tête de mort
Je sais qu'c'est cher pour réparer,
Faut d'mander des pièces à Albator
Et il fait raquer l'enculé..

Goldorak est mort


lol! Biensur il faut l'entendre, moi ça me fais toujours marrer ces conneries!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callie
Déteste les Mimes
avatar

Nombre de messages : 2453
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Mar 17 Jan - 17:28

Chuis contente que tu aimes Ludi, c'est vraiment ma musique anti déprime, pis j'adore à la fin quand il fait: aaaaaaaah mais vous m'avez fait rater!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludi
Master Pez carié
avatar

Nombre de messages : 2532
Age : 33
Localisation : Yvelines (78 yo...)
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Mar 17 Jan - 17:57

On ne peut qu'aimer Very Happy

J'ai à chaque fois le courage de l'ecouter en entier.

Le meilleur passage pour moi ça reste

Citation :
Les enfants ? Les enfants, revenez les enfants, la chanson n'est pas terminée hein, on a pas encore fait le refrain là encore !
Mais c'est toujours pareil avec les enfants, ils sont impatients. Ils ont d'énormes problèmes de concentration vos enfants. J'imagine même pas s'ils devaient écouter quelque chose de pénible ! Ah vous allez voir plus tard dans la vie il faudra être plus patient les enfants.
Bon, j'en étais où moi ? ..je sais plus là. Oh vous m'avez.. oh y m'ont.. rhaa.. y m'ont fait rater..
Ben ben je vais reprendre depuis le début, je crois que c'est plus simple !

Et quand il sort cette derniere phrase, que ça fait deja 6 mn que t'ecoutes, tu te dis "putain..."!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callie
Déteste les Mimes
avatar

Nombre de messages : 2453
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Mar 17 Jan - 18:06

Oui j'adore, t'as trop envie de pleurer quand il recommence Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bidi
Pétasse
avatar

Nombre de messages : 3418
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Mar 17 Jan - 18:06

Je plussoie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi
Vaporizer


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Jeu 19 Jan - 1:20

Beaucoup moins drole :



Y a maldonne pour les hommes aux quatre coins de la terre
J'entends le glas qui sonne, fais tes prières
Y a du sang dans le caniveau, y a de la cervelle sur les murs
A la télé ça fait crado, ça fait longtemps que ça dure

Mais toi, dans ton paradis tout petit
Tu te prends la tête et tu t'ennuies.
Tu sais même pas quel goût ça a la vie, là-bas

Y a maldonne pour les hommes emprisonnés
Qu'ont plus qu'un os à ronger, la fatalité
Y a maldonne pour tous ceux qu'ont rien à bouffer
Alors qu'ici on en jette des tonnes, ça me fait gerber

Là-bas c'est trois étoiles sur un col, une étoile
Rouge pour tous, il n'y a plus de bonne étoile
Là-bas dans les ghettos y'en a qui se font la peau
A grands coups de pétoires pour juste un bout de trottoir
Là-bas dans les stades c'est l'arbitre qu'a un gros
Flingue et c'est carton rouge pour tout le monde
Là-bas dans la brousse y a surtout des mouches collées
Sur les yeux de ceux qui meurent de faim
Là-bas dans les rues y a des obus qui font leur marché

Un enfant par-ci, un combattant par là
Un enfant , un combattant, un enfant, un combattant
Un sniper à sa fenêtre, un enfant , un combattant
Un enfant, un combattant, un sniper à sa fenêtre, un enculé



Pour obliger à lire, je ne mets pas l'interprète ! A vous de trouver ! Et sans tricher cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tieffelin
Goldmember
avatar

Nombre de messages : 2865
Age : 38
Localisation : Groupe sanguin B- et vous ?
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Mer 25 Jan - 11:00

STEVE VAI - Sex and Religion

Repent, repent, repent ye sinners

What do you think you got, when you thought you had a lot
But all your feelings are dead?
And who do you think you are, when you’re reaching for the stars
But all your feelings are dead?

Must you make a decision, between sex and religion
Why can’t you love God in your bed?

Chorus:
Well, jesus christ is in your bed tonight, to bring you back from the dead

How are you gonna fight for what you think is right
If all your feelings are dead?
And what can you know of love, from the eyes of a child to the heavens above
When all your feelings are dead?

It’s a tragic condition, sex and religion, makin’ a manic mess in your head

(chorus)

Jesus christ, or any son of the heatless light
When all your feelings are dead

Resurrection!

I raise my hands high up into the air
Get down on my knees and start-a-prayin’
When love walks in, my body begins
I feel my promised land comin’, but I gotta go to hell now
And those creatures, evangelist preachers
The ones that take money, for the promise of hope
Well, they are dangerous, I’m not dangerous
Brain washing us, and we’re not gonna take it

(solo)

I just wanna know, oh, lord, how it is so
How is it that you can take my sins away?
Oh, lord tell me, so I can see the light again
I don’t think anybody can take my sins away

How can the truth be known, if we got little black holes in our souls
And all our feelings are dead?

Are we imprisoned by sex and religion
Or is God the one that’s trapped in our mess?

(chorus)

Jesus christ, or any son of the heatless light
To bring you back from the dead

So remember now folks, when you kneel to pray
Blow a little kiss to the hypocrites
Good God knows when you turn the other cheek
Which direction you’re pointing it

[holy shit. holy jesus christ, I hurt your brain, hah, great god, steve, oh
My fingers are numb, right now
Yeah, they’re numb
Can I deprive my brain of oxygen? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Mer 25 Jan - 12:11

Mano solo? ???

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
Hi
Vaporizer


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Jeu 26 Jan - 4:22



Un mec extra !

(Même si il a très loin sur certaines positions)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran
Invité



MessageSujet: Re: Lyrics   Sam 4 Fév - 22:46

Allez, la meilleure chanson à faire écouter à vos mômes quand ils vous demanderont "diiiiiiis comment on fait les bébéééééééééé"


300 Millions

(sur le même album que Les fesses précédemment citées...) Laughing toujours par les Frères Jacques, donc.

Nous sommes 300 millions, massés derrière la porte
Trop serrés pour remuer, trop tendus pour penser
Une seule idée en tête, la porte, la porte, la porte
Quand elle s'ouvrira, ce sera la ruée
La vraie course à la mort, la tuerie sans passion
Un seul gagnera, tous les autres mourront
Même pas numérotés, seul un instinct nous guide
On nous a baptisé les spermatozoïdes.

Le prix de la victoire, c'est une fille de joie
Nous sommes 300 millions, et un seul l'aura
Elle se fout du vainqueur, elle ne choisit même pas
Elle se donne à tout le monde, mais un seul à la fois
Elle attend bien tranquille dans son palais douillet
Le confort y est total, les serviteurs discrets
Pas de nuit, pas de jour, pas de bruit, que l'amour
L'amour, l'amour, l'amour, l'amour, l'amour, l'amour.

Nous bougeons lentement, faut pas s'ankyloser
Quand on est d'vant la porte, on voudrait s'arrêter
Si elle s'ouvrait maintenant, je s'rais bien placé
Mais non les autres poussent, ca y est je l'ai dépassée
Et la ronde continue, la ronde des prisonniers
Mais ce que l'on attend, c'n'est pas la liberté
On n'se parle même pas, on garde les yeux baissés
On ne regarde pas ceux qu'il faudra tuer.

Soudain, on s'arrête tous
Plus personne ne pousse
C'est l'instant qu'on attend
Très subtil le changement
On n'voit rien mais on l'sent
Dehors ça bouge lentement
On espère, on redoute
On n'bouge plus, on écoute.

Ca y est c'est parti, la porte est ouverte, c'est la ruée au dehors
Ne pas s'affoler, ne pas s'affoler, sinon c'est la mort
Pas partir trop vite, la distance est longue, faut pas s'essouffler
Déjà les premiers ont été massacrés, bousculés, piétinés
Ce qui s'passe devant, c'est pas important, du moins pour l'instant
La mort vient dans l'dos, le croche-pied vicelard et le piétinement
Le fouet bien en main, j'en vois un qui s'rapproche, j'l' attend
Il est à ma portée, je m'retourne, vlan d'un coup de fouet j'l'descend
Faut être attentif, tous les nerfs tendus, prévoir le danger
Tous ce qui s'passe autour, faut en être conscient, sentir et frapper
Quand l'un tourne le dos, s'il est à portée, on lui règle son sort
C'est la règle du jeu, la moindre pitié entraîne la mort
Sacré nom de dieu, un coup de fouet a sifflé juste derrière mes oreilles
Il faut être cinglé pour philosopher à un moment pareil
Le fouet tournoyant, je cavale à mort pour me dégager
Le danger écarté, je reprend mon train, faut pas s'énerver
Déjà la moitié, les trois quarts sont morts, ça s'est clairsemé
On court plus lentement, on piétine des corps, on est fatigués.

Courir, courir, courir, courir, courir, courir
Tenir, tenir, tenir, tenir, tenir, tenir
Ceux qu'ont la rage de vivre, il n'y a que ceux-là qui tiennent
Maintenant on ne s'bat plus, oh ce n'est plus la peine
Les mecs tombent un à un, morts avant de toucher le sol
Exténués, épuisés, vidés, rincés, ras-le-bol
C'est bon d'se laisser choir, dormir comme les noyés
Mais ceux qui s'laissent tomber, c'est pour l'éternité.

Soudain, je l'aperçois
Il est devant mes yeux
Il est là devant moi
Ce palais merveilleux.

J'arrive ma toute belle, encore un petit effort
Et je plonge dans la vie en sortant de la mort
Mais non je n'suis pas seul, deux mecs m'ont précédé
Tellement épuisés, qu'ils ne trouvent pas l'entrée
Je leur tombe dessus, les écrase, les bouscule
Je leur piétine la gueule et j'entre dans l'ovule !

Que c'est bon !
Que c'est bon !

J'entre dans un paradis
Elle est là, cette garce de vie
Pendant neuf mois entre elle et moi
Ce s'ra l'éden, le nirvana
J'suis le vainqueur des 300 millions
Je sort du néant, j'ai un nom
C'est merveilleux l'existence
Ça commence par des vacances.

Que c'est bon !
Que c'est bon !

Je vais les jouir à plein ces neuf mois sans problème
Tranquille, baignant dans l'huile, sans amour et sans haine
Sans froidure ni chaleur, surtout sans société
Parce que les autres, les vaches, ils m'attendent à l'entrée
Tous les autres vainqueurs, ceux qui sont d'jà dehors
Ils m'attendent pour se battre, pour voir qui s'ra le plus fort
Mwouais, quand je s'rai dehors, il n'y aura plus de vacances
Pendant soixante-dix ans la bagarre recommence.

C'est la vie !
C'est la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Bidi
Pétasse
avatar

Nombre de messages : 3418
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Lyrics   Sam 18 Fév - 2:49

Romain Humeau
(je t'aime)

Bon je vous mets des bouts de chansons :


Sans faire exprès

J'aurais traversé
La ville de long en large
Juste pour t'y croiser
Comme sans faire exprès

Je voulais t'y voir
Dans un joli destin
Percuter au hasard
Une ligne de ta main

J'aurais du regard balayé
Chaque recoin des quartiers
Voir si ton coeur y battait
Un peu comme le mien

J'aurais bien aimé te croiser
sans faire exprès
J'aurais bien aimé faire semblant
d'être étonné
J'aurais bien aimé t'embrasser
sans faire exprès
J'aurais bien aimé t'aimer
comme sans faire exprès



Je m'en irais toujours

Parc'que l'amour est enfant de Bohème
et que si tu ne m'aimes pas,
moi je t'aime
C'est comme l'eau de nos bénitiers
aux fronts des crève-la-faim
On simule la pitié mais on pense d'abord
à sa propre fin
Parc'que "C'est la vie" disent-ils
et que l'on en a qu'une
Que l'on soit transis d'idylle, pistil,
Big Deal, beau, laid, intelligent, con,
con comme la thune
Quand sous les voûtes célestes
un cauchemar tient nos plumes
Parc'que le jeu du mensonge
est le seul pratiqué
Que la merde est icône
et se substitue à la vérité
Quand la densité des mots
danse la Carmagnole
Et que les actes crashent
leurs containers de sens au vol

Je m'en irai toujours.



Toi

Puisque la vie est ainsi
Et que nous n'sommes pas comme ça
Peu m'importe l'endroit, la manière
J'm'en fous, je trace vers toi
Toi qui n'es jamais la même
Dans un va-et-vient on s'aime
Aux abords d'un fleuve en crue
Sonder nos abyssales, j'aime

Puisque l'amour est ainsi
Et qu'un seul souffle éteint ça
Peu m'importe l'endroit la manière
Je cabre et tombe sur toi
Toi



:gnia: :gnia: :gnia: :gnia: :gnia: :gnia: :gnia: :gnia: :gnia: :gnia:


(si vous voulez plus : http://www.romain-humeau.com/ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyrics   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyrics
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lyrics de X
» Les misheard Lyrics
» [SOFT] TUNEWIKI : Lecteur music avec lyrics sous Android [Gratuit]
» SMART LYRICS - Nouvelle version v.0.4
» Hallucinations Auditives (Misheard Lyrics)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Riot On the Radio !!! :: ? ! Culture ? ! :: Musiques-
Sauter vers: