Riot On the Radio !!!

Pretentieux et mechants, comme on les aime.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lost highway [David Lynch]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
*orchid*
Master Pez carié
avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 34
Localisation : Mons, Belgique
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Lost highway [David Lynch]   Mar 21 Mar - 12:43

un film sombre, mystérieux, malsain, pfs érotique et complètement tordu
il m'a fait réfléchir tte la nuit Laughing

Fred Madison se produit chaque soir dans une boîte de nuit et mène apparemment une vie paisible avec sa femme Renee. Un matin, Renee découvre dans son courrier une cassette vidéo contenant des vues de sa maison, d'abord extérieure puis intérieure. Fred commence alors à cauchemarder jusqu'à ne plus faire de différence entre une réalité paniquée et un irréel onirique. Par ailleurs, son existence est menacée par l'apparition d'un homme à l'identité mystérieuse. Un soir, il rêve qu'il découpe sa femme en morceaux et finit condamné à mort. Il réussit à disparaître de sa cellule et un autre jeune homme prend sa place. Mais est-ce vraiment un songe?


Paroxysme du genre lynchien par excellence, le thriller fantastico-schizophrénique, en incessante quête d'une vérité multiple, d'une déstabilisante recherche de compréhension sous forme de tempête cataclysmique sous un crâne malade. Comment essayer de discerner les lois du genre lorsque ce genre n'existe justement pas? Trip sous acide, collage délirant entre l'organique et le minéral, multiplicité labyrinthique, Lost Highway a réinventé le cinéma, au milieu de l'avant et de l'après, atomisant toute logique. Le film sur le principe d'une temporalité déphasée où la capture de certains événements, donnés à voir avant même qu'ils se soient produits, précède parfois leur accomplissement. En somme, l'exemple type de l'oeuvre à la psychologie en deux dimensions.


Tissant une toile saccadée où le spectateur est forcément mis dans une situation de voyeur dérouté devant cet engrenage fondé sur l'isolation sensorielle, inexprimable et touchant presque à l'ésotérisme, l'intrigue voilée et conspiratrice de ce cauchemar grandeur nature (on nous cache tout, on nous dit rien... De quoi finir totalement parano, d'autant plus que certains effets glacent les sangs sans crier gare) gagne à être revue pour réussir à atteindre cet infime état de réceptivité qui permet de capter chaque fois un petit plus, tout en restant dans le flou le plus hagard. Le dictat de scènes mentales extraordinaires amplifie un effet d'enfer extatique où l'ultra-expérimental griffé Lynch s'affirme comme un remède à tout critère mettant en danger la puissance d'un imaginaire jamais rassasié, vecteur traumatique de sensations événementielles.


Construisant ses méthodes narratives comme un morceau musical enclin à tout larsen, cherchant l'atmosphère et la tonalité perturbante, Lynch se pose en scientifique sensoriel concotant ses lois de l'esthétique aux combinaisons infinies et instinctives. Bric-à-brac underground, d'une violence destructrice et d'un nihilisme contrasté, la bande originale du film joue également sur les ruptures et les variations. Gigantesque mix entre le dub, le jazz, l'easy leastening, le rock et le trip hop, ce voyage sonore entre directement dans un univers angoissant par un Bowie dérangé, radicalisé brutalement par du Ramstein ou la décadence de Kraftwerk. Déjouant les dédales de la mythologie hollywoodienne, ce coït interromptu entre fond et forme célèbre le triomphe de l'émotion plastique des obsessions virtuelles d'un cinéma métamorphosé, désagrégeant temps et espace.


http://www.filmdeculte.com/culte/culte.php?id=10


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mademoiselle_lily
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mar 21 Mar - 14:27

Je l'avais vu qd il était sorti pdt la nuit du cinéma à 4h du mat' ... j'avais pas capté grand-chose.
Je l'ai revu ds l'année jcrois, j'ai pas beaucoup plus suivi ... c comme Mulholand Drive quoi Rolling Eyes

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*orchid*
Master Pez carié
avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 34
Localisation : Mons, Belgique
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mar 21 Mar - 17:40

en fait je pense que le film nous laisse avoir notre propre interprétation du truc

j'ai du y réfléchir tte la nuit (j'aime les choses claires lol) et j'ai expliqué mon interprétation à ma mère ca matin qui y captait pas gd chose non plus ^^
elle a dit que j'avais pe raison ms je vais pas commencer à expliquer tt ca, ca serait dommage pr ceux qui l'ont pas vu =)
puis bon c'est tellement subjectif ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mademoiselle_lily
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mar 21 Mar - 20:14

je l'avais adoré !! par contre je suis pas une grd fana de lynch et je trouve que pr bcp de films, ça fait un peu "moins les gens comprendront plus ce sera hype et artistique! "

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mar 21 Mar - 20:35

Tout à fait d'accord avec Chav ! C que pour les lecteurs de Télérama et TekniArt :p

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°chav°
Panda Master
Panda Master
avatar

Nombre de messages : 7497
Age : 32
Localisation : Lorraine / RP (ohh tu me manques)
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mar 21 Mar - 20:36

GNIAGNIA ben même en etant lectrice de ces magasines reservés aux intellos neo activistes ferus d'art contemporains je pige rien et j'ai aps envie de piger Laughing

_________________
si tu cliques t'es un gros con (ou une grosse conne)
http://moonitown.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mrs_nutcase
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mar 21 Mar - 20:46

Moi je lis télérama alors ... Rolling Eyes et même le Monde de L'Educ alors les gauchos pseudos intellos c mon dada Laughing

N'empecehe que j'aime pas ne pas du tout comprendre un film
Genre Mulholland Drive j'ai trouv ça sympa à regarder mais la frustration de pas comprendre qui est qui qui devient qui me dégoute du film*
Jdois manquer d'intelligence

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tifany
Droogies
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : Coney Island Baby, Québec
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mer 22 Mar - 0:31

mulholland drive j'l'ai trouvé assez moyen mais j'aimerais bien voir lost highway quand même (j'l'ai même pas encore vu Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tifany.bloxode.com
Tifany
Droogies
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : Coney Island Baby, Québec
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mar 4 Avr - 23:49

j'l'ai vu la fin de semaine passé et j'ai préféré de loin lui à mulholland drive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tifany.bloxode.com
coton
Cotonphage
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 30
Localisation : Epinal/Conflans/Rennes (la vie est belle)
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mer 12 Avr - 16:22

Moi j'ai compris Mulholland Drive (voui voui, je suis géniale!)

J'aime David Lynch

Youhouuuuuuuuu

bsdsdjnqsjqsd
njvvjncv
jwc
xk
x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotonplouf.canalblog.com/
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Mer 12 Avr - 18:17

Jcrois plutôt que ya rien à comprendre en fait

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coton
Cotonphage
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 30
Localisation : Epinal/Conflans/Rennes (la vie est belle)
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Ven 14 Avr - 16:48

Ben si, c'est le rapport entre la vie réelle de la fille et sa vie fantasmée (ou rêvée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotonplouf.canalblog.com/
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Ven 14 Avr - 18:11

Certes mais ça n'explique pas tout ^^

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Ven 14 Avr - 18:34

Tu as une approche de l'Art très conventionelle qui te fermera la porte aux plus grands chef d'oeuvres Spiral . . .

Un Lynch, même si c'est un film compliqué où le spectateur peut se perdre très facilement, c'est aussi un film par lequelle on peut se laisser parfaitement porter. Ce n'est pas parce que tu n'arrives pas à décoder entierement la jungle de symbole lynchienne qu'elle perd son interet. Le fait que le film grouille de problématiques, de références, de zones d'ombres, ne doit pas poser probleme. Lynch est un grand cinéaste et il sait très bien que personne n'interpretera son film à 100% . . . encore moins au premier visionnage. Il faut prendre son temps devant les grands films. Même ceux qui parraissent les plus simples regorgent de vérités cachées. L'histoire, même s'il est assez difficile de la suivre, n'est pas totalement incomprehensible. Elle est ludique. C'est une sorte de jeu de piste (auquel la majorité des gens perdent , je vous l'accorde) dans lequel doit se lancer le spectateur. On peut facilement dire sans avoir peur de se tromper, que le mystere qui entoure les films de Lynch lui donne une esthetique bien particulière . . . c'est une sorte de signature. En quelque sorte, c'est le fond qui sert la forme.

Je disais précedemment qu'on pouvait très facilement se laisser porter à la vue dun de ses films. Je m'explique. Certains me reprocheront l'utilisation de ce mot, mais les films de Lynch sont "beaux". Les dialogues sont poètiques à souhait (aussi bien dans la formulation que dans le sens), les plans sont géniaux, et Lynch exulte tout son talent de cinéaste dans des parentheses fabuleuses (Les nains qui dansent, la scène d'amour entre les deux femmes etc.) qui sont tout simplement belles et se suffisent à elles mêmes.

Lynch est un putain de cinéaste et il suffit de le voir en interview pour se rendre compte que ce n'est pas un artiste excentrique qui fait des films chelous pour se faire mousser par les journalistes de Télerama, mais bel et bien un génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Ven 14 Avr - 19:10

Je préfère un bon vieux Schwarzy c sûr !

NAn j'en suis pas là ... je suis d'accord que c un grand cinéaste tout ça ... un artiste ... j'ai pas dit que ça me plaisait pas que c t nul etc. J'ai juste émi l'idée que justement tout ne se comprend pas MAIS que je ne peux pas m'emepecher d'essayer de le faire parske ça me dérange de ne pas trouver de logique. Mon côté cartésien sans doute.

Mais juste pour dire aussi que tu peux éviter de retomber ds les jugements de valeur sur ma personne ^^ et arrêtez de me traiter de conformiste alors que tu ne me connais pas. Very Happy

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Ven 14 Avr - 19:19

SpiraL a écrit:
Jcrois plutôt que ya rien à comprendre en fait

Si j'avais réellement voulu juger ta personne, j'aurai plutot dit "Ne prends pas ton incapacité à comprendre l'intelligence comme une généralité humaine"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Ven 14 Avr - 23:29

Moi aussi je t'aime très fort mon Calinou

Vive la contre culture et les bien-pensants !

_________________
Nope


Dernière édition par le Ven 14 Avr - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bidi
Pétasse
avatar

Nombre de messages : 3418
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Ven 14 Avr - 23:36

Ca faisait lgtps tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Sam 15 Avr - 3:11

SpiraL a écrit:
Moi aussi je t'aime très fort mon Calinou

Vive la contre culture et les bien-pensants !

Toujours aussi pertinent ! Si un jour tu comptes répondre à mes posts de manière intelligente et argumentée fais moi signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bidi
Pétasse
avatar

Nombre de messages : 3418
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Sam 15 Avr - 3:34

Je vois pas pourquoi elle se donnerait du mal.

Tu nous pètes les couilles, ta gueule un peu bordel Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Sam 15 Avr - 12:46

N'empeche que je suis le seul à avoir été plus loin que l'éternel "j'aime / j'aime pas" en ayant argumenté. Quel probleme te pose mon 1er post ? Le fait que je bouscule les préjugés de ta cyber copine ? Ouaahh . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Sam 15 Avr - 12:52

Mais arrête de croire que tu nous bouscules dans notre monde, tu es juste fatigant avec ton agressivité permanente.
Si t'es pas capable de lire l'avis des autres sans t'émoustiller, c dommage.
Alors pète un coup ou une p'tite branlette, ça détend les neurones.

Mais me fais plus chier surtout

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bidi
Pétasse
avatar

Nombre de messages : 3418
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Sam 15 Avr - 12:52

Non pas spécialement.
Je me fous un peu du topic, j'ai juste pris le premier post de toi sur lequel je suis choper pour t'avouer mes sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus
Master Pez
avatar

Nombre de messages : 650
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Sam 15 Avr - 13:21

Vous êtes si démago. C'est presque touchant.

Ce que je pense sincerement, c'est que vous êtes des petites filles à papa habituées à être prise bêtement dans le sens du poil et que quand quelqu'un entre en opposition avec vos idées vous vous montez le choux comme les dernières des idiotes.

Voyons . . . reflechissez bien . . . Il y'a un topic, il y'a des réponses, je ne suis pas d'accord avec ses réponses, je dis pourquoi . . . n'est pas le mieux que l'on puisse faire sur un forum ? Si vous vous attachez plus à la forme qu'au fond (qui, cette fois ci, était volontairement assez soft) c'est bien que vous avez été touché dans votre orgueuil et que vous essayez de rectifier le tir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpiraL
Fake Comik
avatar

Nombre de messages : 4504
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   Sam 15 Avr - 13:26

Bon tu vas nous lâcher la jambe oui !

Franchement change d'endroit si le niveau culturel te convient pas.
Et arrête tes pavés de pseudo-insultes littéraires. Reviens aux vrais mots parce que je ne comprends pas ce que tu dis, c trop compliqué. Pourtant tout est dnas le forme dans ce que tu dis.

_________________
Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lost highway [David Lynch]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost highway [David Lynch]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nathalie David et Cyrille Habert - Mulholland Drive
» DAVID HOCKNEY
» The Lost Crown
» Les B.O. de films
» Lemartes: Guardian of the Lost de David Annandale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Riot On the Radio !!! :: ? ! Culture ? ! :: Ciné-
Sauter vers: